Aller au contenu principal

Animal - être vivant

Le terme 'animaux de rente' illustre la fin pour laquelle on utilise certains animaux : pour rendre service aux hommes. En vérité, ces animaux ne se distinguent en aucune manière de ce que nous appelons 'animaux domestiques', leurs caractéristiques et leurs capacités étant les mêmes. Plus d'informations sur les besoins spécifiques des différentes animaux dans les dossiers suivants :

Les océans couvrent la majeure partie de la surface de la terre : 71% de la planète sont recouverts d'eau et 74% des espèces sont aquatiques. Les océans sont essentiels à la stabilité de notre climat et de notre météorologie. Mais l'avenir de ces écosystèmes uniques est en grand danger.

Sans doute, les animaux peuvent être une source de joie pour l'être humain. Or il faudrait s'interroger sur la légimitation de certaines activités de loisirs soit-disant sportives.

Dans le monde entier, mais aussi parmi les animaux de Suisse, les volailles font partie des grandes perdantes : la popularité de la viande de volaille comme source de protéines auprès des personnes prétendument soucieuses de leur santé et de leur bien-être physique ne faiblit pas. Sur cette page, nous présentons la poule sous toutes ses plumes, son histoire, ses souffrances, ses besoins et ses capacités.

Le lapin jouit d’une grande popularité : choyé en tant qu’animal domestique au poil soyeux d’une part, transformé en ragoût dans nos assiettes d’autre part. Les conditions de détention des lapins de chair ne respectent toutefois absolument pas les besoins de ces animaux sensibles et sociaux.

Aucun animal abattu pour la consommation de viande n'atteint ni même un sixième de son espérance de vie naturelle. Presque tous les animaux d'élevage sont tués avant qu'ils n'aient atteint leur âge adulte.

En soupe, frits ou en cocktail, nombreuses sont les personnes qui apprécient les homards, les calamars et les crevettes comme une délicatesse alors que ces animaux marins sont des créatures étonnantes dont les facultés exceptionnelles sont malheureusement encore trop peu connues. 

Le bovin, cet animal fascinant à la personnalité bien trempée, compte parmi les espèces d’animaux de rente les plus consommées en Suisse : plus de 389 000 bovins et plus de 216 000 veaux ont été abattus en 2017.

Des études scientifiques prouvent que les animaux sont aussi sensibles à la douleur que l'être humain.

Le cochon domestique européen tout rose est certainement le plus connu parmi ses nombreux cousins. Doté d'un groin lui conférant un excellent odorat, comparable à celui du chien, il a été domestiqué il y a 9000 ans. De son ancêtre sauvage, il a conservé la curiosité et l'intelligence ainsi que le régime alimentaire omnivore.

Il y a des animaux qui ont une meilleure vue que l'homme; il y a aussi ceux dont l'odorat est beaucoup plus fin que celui de l'homme, ceux qui entendent mieux, ceux qui sont plus forts, plus grands et plus rapides que nous. Suffisamment de raisons alors pour s'occuper en détail avec les facultés particulières des animaux.

Ce que vous voyez vous plait-il ?

Soutenez-nous

Spenden
Mitglied werden