Les vomissements durant la grossesse protègent la mère et l'enfant

DruckversionPDF version

Les vomissements font partie des troubles de grossesse les plus répandus. Beaucoup de femmes se sentent mal à l'aise durant la grossesse et elles éprouvent parfois du dégoût avant chaque repas. Même si cette envie de vomir est peu plaisante, il semble que la nature y joue son rôle. D'après les recherches de Samuel M. Flaxman et Paul W. Sherman du Department of Neurobiology and Behavior de la Cornell University, le vomissement est avantageux pour la mère ainsi que son bébé : le vomissement est une forme de prévention contre les infections provoquées par les bactéries.1

Durant la grossesse, les femmes développent une aversion particulière contre la viande, le poisson, la volaille et les oeufs. Les chercheurs expliquent cette aversion par le fait qu'avant l'invention du réfrigérateur, la consommation de ces aliments facilement périssables représentait un risque accru. Or ces scientifiques n'avaient toutefois pas encore pris en considération le fait que le corps pourrait se révolter de manière générale contre les produits d'origine animale, ceux-ci étant une charge supplémentaire par les graisses animales, les protéines et les substances nocives concentrées ...

Gillian V. Pepper de l'Université de Liverpool a comparé 56 études démontrant que dans les pays occidentaux, il y a avait un nombre nettement plus important de femmes souffrant de nausées. La conclusion de la biologue : "Les raisons pour l'envie de vomir de beaucoup de femmes enceintes : trop de viande, d'oeufs, de lait et de sucre. "2

 

Dernière mise-à-jour: 02.01.2017
Notes de bas de page:
  1. Samuel M. Flaxman and Paul W. Sherman: «Morning Sickness: A Mechanism for Protecting Mother and Embryo», Quarterly Review of Biology, Volume 75, Number 2, June 2000 zitiert in «Bild der Wissenschaft Online» vom 6.6.2000
  2. http://sciencev1.orf.at/science/news/145106