Sondage labels 2020

DruckversionPDF version
Label-Umfrage

Le V-Label : connu et digne de confiance

En 1996, Swissveg a introduit le label V pour la déclaration transparente des produits. Aujourd'hui, Swissveg contrôle tous les produits portant le V-label fabriqués en Suisse et coordonne le projet V-label dans le monde entier. Pratiquement toutes les grandes organisations végétaliennes en Europe soutiennent le label V (par exemple Vegane Gesellschaft Österreich (VGÖ), ProVeg International, eva Belgien, Unión Vegetariana Española, Association Végétarienne de France ...). En 25 ans environ, il est devenu le label le plus connu pour les produits végétariens et végétaliens, non seulement au sein de la scène végétalienne mais aussi parmi les consommateurs :

Après notre premier sondage sur la notoriété du V-Label en 2017, nous en avons réalisé un deuxième en janvier 2020. Quelles en sont les conclusions ? Quelle évolution la notoriété du V-Label a-t-elle connue ? Alors que 47 % de la population suisse connaissaient le V-Label il y a trois ans, ce chiffre s’élève aujourd’hui à 60 %. Parmi les végétariens et les véganes, le degré de notoriété affiche même 85 %. Seuls 3 % des personnes interrogées ne le connaissent pas du tout. En comparaison (les valeurs de 2017 figurent entre parenthèses) : en Suisse, 19 % (12 %) de la population connaissent la fleur végane anglaise. Parmi les végétariens et les véganes,  51 % (44 %) connaissent la fleur végane, mais 28 % (39 %) pas du tout. Des enquêtes réalisées dans d’autres pays d’Europe corroborent les résultats de notre sondage : le V-Label est le signe distinctif de produits végétariens et véganes le mieux connu. Tous les principaux acteurs du marché alimentaire misent d’ores et déjà sur le V-Label, qu’il s’agisse de petites start-up ou de grands groupes. Le V-Label gagne en notoriété et se positionne comme symbole distinctif de produits végétariens et véganes dans le secteur non alimentaire aussi.

Dernière mise-à-jour: 30.06.2020
+ d'infos: