Aller au contenu principal

Lors de sa dernière séance (qui s'est tenue le 01.10.2021, date de la Journée mondiale du végétarisme), le Conseil national a voté sur la motion déposée par Swissveg et Verein gegen Tierfabriken en juin 2019.

Dans ce cadre, Swissveg exigeait que la publicité pour la viande ne soit plus subventionnée par les fonds publics. La commission responsable a demandé à ce que la pétition soit ignorée (« laissée sans suite »). Une minorité de la commission n'était pas du même avis et voyait là une occasion de repenser cette subvention, néfaste à la fois pour la santé, l'environnement et les animaux.

Dans son rapport, la commission a avancé le même argument que le Conseil fédéral : cet argent sert uniquement à soutenir la consommation de viande suisse, et non pas la consommation de viande en général. Mais cela n'est jamais contrôlé et l'une ne peut pas être considérée indépendamment de l'autre. En outre, la viande suisse cause les mêmes dommages à l'environnement et à la santé humaine que la viande importée.

Notre pétition a été rejetée à 108 voix contre 83. La majorité du Conseil national a donc estimé qu'il valait la peine de continuer à dépenser plusieurs millions de francs par an pour subventionner la publicité pour la viande. Et ce, bien que la Confédération elle-même affirme que la population suisse consomme environ trois fois plus de viande qu'elle ne le devrait pour être en bonne santé. Il est par ailleurs indéniable que la consommation de viande a un impact considérable sur le réchauffement climatique.

En analysant le comportement de vote du Conseil national, on constate que les Verts, les Vert'Libéraux et le PS – à quelques exceptions près – ont soutenu la pétition, tandis que les autres partis y étaient majoritairement défavorables. L'ensemble des votes peuvent être consultés dans ce tableau : votation. Le symbole « + » signifie que la personne a rejeté notre demande et le symbole « – » signifie qu'elle l'a acceptée.

Malheureusement, ce rejet n'est pas un cas isolé. Des motions similaires déposées au Parlement par le passé ont abouti au même résultat :

Toutes ces propositions ont également été rejetées par le Parlement.

Ces votes montrent que ni la santé publique, ni la protection de l'environnement ne parvienennt à convaincre la majorité du Parlement lorsqu'il s'agit de consommation de viande.

Ce que vous voyez vous plait-il ?

Soutenez-nous

Spenden
Mitglied werden