Déroulement d'une chaîne d'abattage

DruckversionPDF version

 

Comment un boeuf devient-il un steak?

1. Livrer

Après le transport, le bétail destiné à être abattu est amené et rassemblé dans un box. Peu à peu, chaque boeuf est mené séparément dans un compartiment grillagé. De là il est conduit dans la salle d'abattage.

2. Etourdir

Avec la méthode appropriée l'animal perd connaissance. Pour les boeufs on utilise la plupart du temps un pistolet d'abattage.
L'animal ressent un coup fort, un bruit sourd et perd ensuite connaissance.

La mort ne se produit généralement que plus tardivement, par ce qu'on appelle le "saignement à blanc", c'est-à-dire par sectionnement de l'artère principale ou par un coup fatal dans la poitrine.

3. Suspendre

Les animaux assomés sont suspendus par les pieds à une chaîne d'abattage au moyen d'élingues en chaines.

4. Saigner

Les animaux vont être "saignés". Jusqu'à cet instant l'animal est seulement assommé mais pas mort! Souvent ils sont même conscients quand l'abatteur sectionne les deux carotides ou effectue le coup dans la poitrine. Ainsi les grands vaisseaux sanguins près du coeur sont sectionnés. Privé de sang, le cerveau de l'animal n'est plus ravitaillé en oxygène et la mort survient enfin.

5. Décapiter

La tête et les pattes antérieures sont sectionnés. Les paupières supérieures et inférieures ainsi que les conduits auditifs sont retirés.
L'animal est maintenant suspendu par les postérieurs au-dessus des genoux pour que les pieds puissent être retirés au-dessous des articulations tarsiennes.

6. Retirer la peau

La peau est prédécoupée et retirée.

7. Eviscérer

Les organes ventraux et pectoraux sont extraits. Parfois on coupe l'animal en deux par le milieu.

8. Préparer

Après réfrigération à 7 degrés maximum, le corps est découpé en morceaux. Ttransformé en steaks, burgers ou viande hâchée, il arrive sur les étals des magasins.


Comment fait-on un jambon d'un cochon ?

1. Livrer

Après le transport les cochons destinés à l'abattage sont amenés dans un box de rassemblement. Chacun à leur tour, les animaux sont emmenés par l'abatteur.

2. Etourdir

Avec la méthode appropriée - pour les cochons la plupart du temps par électrocution ou gaz carbonique - l'animal perd connaissance. Chaque choc électrique est douloureux pour l'animal.
La mort ne se produit généralement que plus tard par ce qu'on appelle le "saignement à blanc", c'est-à-dire par sectionnement de l'artère principale, ou par un coup dans la poitrine.

3. Saigner

Les animaux vont être "saignés". Jusqu'à cet instant, l'animal est seulement assommé mais pas mort! Souvent il est même conscient quand l'abatteur sectionne les deux carotides. Privé de sang, le cerveau de l'animal n'est plus ravitaillé en en oxygène et la mort survient enfin.

4. Suspendre

Les animaux assomés sont suspendus par les pieds à une chaîne d'abattage au moyen d'élingues en chaines.

5. Retirer la peau

Les cochons sont ébouillantés dans de l'eau chaude à environ 62 degrés ou dans de la vapeur d'eau, afin que la première couche de la peau et les poils puissent ensuite être enlevées dans une machine d'épilation. Parfois on utilise aussi de la résine d'échaudage. Beaucoup de cochons ne sont pas saignés correctement, avec la conséquence qu'ils meurent lors de l'ébouillantage. L'examen de poumons de cochons abattus remplis d'eau a apporté la preuve que les animaux avaient effectué au moins encore une inspiration dans l'eau bouillante.

6. Décapiter

Le cou est découpé de manière élargie. Les paupières supérieures et inférieures ainsi que les conduits auditifs sont retirés.

7. Eviscérer

L'animal est maintenant suspendu par les postérieurs, au-dessus des genoux, de sorte que les pieds puissent être retirés en-dessous des articulations tarsiennes. Les organes ventraux et pectoraux sont extraits. Parfois on découpe l'animal en deux par le milieu.

8. Préparer

Après réfrigération à 7 degrés maximum, le corps est découpé en morceaux. Ttransformé en saucisses, jambons ou escalopes, il arrive sur les étals des magasins.


Comment une poule devient-elle du poulet?

1. Livrer

Les animaux arrivent par box de transport. Ils sont aussitôt suspendus la tête la première à une chaîne roulante qui les transporte tout au long des diverses étapes de l'abattage.

2. Etourdir

Avec la méthode appropriée l'animal perd connaissance. Il est seulement assommé, pas mort! La mort ne se produit généralement que plus tardivement, par le "saignement à blanc", c'est-à-dire par sectionnement de l'artère principale, ou par un coup dans la poitrine. D'après le droit suisse, l'abattage de volailles comme les poules, canards, oies et dindons est cependant également autorisé sans étourdissement préalable.

3. Saigner

Les animaux vont être "saignés". Pour cela on sectionne la carotide. Privé de sang, le cerveau de l'animal n'est plus ravitaillé en en oxygène et la mort survient enfin.

4. Retirer la peau

Avec de l'eau chaude on ôte les plumes du corps de l'animal.

5. Décapiter

La tête et les pieds avant sont sectionnés.

6. Eviscérer

Les organes ventraux et pectoraux sont extraits.

7. Préparer

Après réfrigération à 7 degrés maximum le corps est découpé en morceaux.

Dernière mise-à-jour: 28.12.2017
+ d'infos: